:capyface:

Selon les auteurs, il est classé la famille des Caviidae ou bien celle des Hydrochaeridae.

Le genre Hydrochoerus admet de nombreux synonymes, dont plusieurs variantes proches. Les bases taxinomiques divergent encore sur la validation de 3 d'entre elles, mais c'est Hydrochoerus qui a été retenu en 1998 par la Commission internationale de nomenclature zoologique.
Synonymes :
Hydrochoeris hydrochaeris (Linnaeus, 1766) ;
Hydrochaeris hydrochaeris (Linnaeus, 1766).

:capy:

L'espèce dispose d'une panoplie très originale pour se défendre : une glande frontale ovoïde, longue de sept centimètres environ, sécrète une substance cireuse et musquée qui sert à marquer d'odeurs le territoire d'un groupe ; deux paires d'incisives, larges chacune de deux centimètres, permettent de couper des branchettes coriaces, mais aussi d'infliger de graves blessures.

:capyface:

Dans les marigots (bras de rivière dans les pays tropicaux), si les cabiai adultes côtoient sans crainte les caïmans (ils sont assez vifs et malins pour leur échapper la plupart du temps), leurs petits courent plus de risques. De plus, même les cabiai adultes ne peuvent rien faire face à un banc de piranhas. C'est à terre qu'ils rencontrent la plupart de leurs prédateurs : pumas, jaguars, anacondas, vautours pour les petits et humains.

:capy:

Excellent nageur et plongeur, le cabiaï parcourt de longues distances immergé, en piétinant sur le fond et se jette à l'eau lorsqu'il se sent menacé. Comme des hippopotames, il remonte respirer au ras de l'eau, à peine visible.
Il broute des végétaux en plongée. Les pattes sont palmées.

Ce sont des mammifères semi-aquatiques. Leur accouplement se déroule dans l'eau après un cérémonial complexe. L'eau leur permet de mieux réguler leur température.

:capyface:

Le cabiaï fonde sa survie sur une étonnante cohésion sociale : dans un groupe d'une vingtaine d'animaux (3 à 4 mâles, 6 à 8 femelles et les jeunes), les jeunes sont confiés à l'un des adultes, mâle ou femelle.

Cela permet aux parents de se baigner, de se nourrir ou de s'enduire de boue sans trop de risques pour leur progéniture. Il est courant qu'une femelle allaitante se laisse téter par tous les petits du même groupe. Le mâle dirigeant marque le territoire.

:capyface:

Le cabiaï est diurne, mais il devient nocturne si la pression de chasse est trop forte. Sa longévité est d'une douzaine d'années. La femelle peut avoir de deux à huit petits par portée avec une moyenne de quatre. La gestation dure approximativement 130 jours. Les nouveau-nés peuvent accompagner leur mère et manger comme elle, mais ils boivent du lait et ne sont pas sevrés avant 16 semaines. Ce sont d'excellents nageurs.

:capyface:

Le cabiaï adulte mesure entre 105 et 135 centimètres de long et pèse de 35 à 65 kilogrammes. Son corps est couvert de poils durs bruns et sa tête a un large museau. Ses yeux sont petits et situés au-dessus du nez qui est surmonté à son tour par une glande qui sert à marquer les objets avec ses sécrétions. Ses oreilles sont petites et arrondies. Il n'a pas de queue. Ses pattes de devant ont quatre doigts, celles de derrière en ont trois.

:capy:

En 1741, le naturaliste français Pierre Barrère disait de cet animal : « Sus maximus. Porcus fluviatilis, braſilienſis Jonſton. Hiſ. nat. Capybara braſilienſibus Marcg. Cabiai. Le Cabiai qu'on nomme aussi Cabionara, est un animal amphibie qui habite ordinairement dans les marécages ; il vit de poissons, de fruits, de cannes à sucre ; il a la particularité d'être coprophage. Il est délicieux à manger. »

:capyface:

Il est nommé cabiai ou cabiaï nom provenant du kali'na cabiaïca (« mangeur d'herbe »), notamment dans le département français de la Guyane et au Canada, ou encore capybara également orthographié capibara nom provenant du portugais brésilien capivara, lui-même issu du tupi kapi'wara (« mangeur d'herbe ») — ou carpincho, ou hydrochère, ou grand cochon d'eau, ou grand hydrochère ou grand cabiaï (à distinguer du Cabiaï de Panama, Hydrochoerus isthmius).

:capy:
Le capybara vit en Amérique du Sud où il mène la vie d'un mammifère social et semi-aquatique. Il nage très bien et vit en groupe, les adultes s'organisant pour garder les petits.

Le grand Cabiaï ou Capybara (Hydrochoerus hydrochaeris) est une espèce de rongeur, un hystricognathe dont la taxinomie et la classification sont encore discutées et varient selon les auteurs. C'est le plus gros rongeur actuel. L'adulte mesure plus d'un mètre de long et pèse plus de 50 kg (jusqu'à 91 kg pour 1,2 m de long et 60 cm de haut).

In Memoriam.
Mastodon Racing

Mastodon Racing

🇬🇧 Mastodon Racing is a federate instance of the fediverse (OStatus & ActivityPub) mainly dedicated to Motorsports and tech. Whether you are passionate or not about motorsports, you will always be welcome on this forum, any type of subject is accepted (news, politics, fiction, science, culture, etc.). Moderation is done in English or French.

🇫🇷 Mastodon Racing est une instance fédérée du fediverse (OStatus & ActivityPub) principalement dédiée aux Sports Mécaniques et nouvelles technologies. Que vous soyez passionné·e ou non de sports mécaniques, vous êtes bienvenue sur cette instance, tout type de sujet y est accepté (actualité, politique, fiction, science, culture, etc.). La modération se fait en anglais ou en français.

Since April 18, 2017